Les Pures Coïncidences

Les éléments de cette oeuvre sont fictifs.

Toute ressemblance entre une personne existant ou ayant existé serait une pure coïncidence.

 

Les Pures Coïncidences, en référence au film éponyme de Romain Goupil datant de 2002, désignent un champ d'action et d'études d'Aphélie Compagnie, qui consiste à rendre poétiques des investigations documentaires dans des espaces clos.

 

L’espace clos est le seul invariant de cette démarche.
Etymologiquement, l’espace clos désigne un lieu achevé, terminé. Il suppose ainsi des règles, une logique et un fonctionnement autosuffisants et difficiles à pénétrer. Ainsi, toute immersion dans ces espaces suppose que l’on se soumette à eux.
Il ne semble à première vue pas possible d’influer sur ces espaces. Pourtant, en les parcourant, on remarque qu’il y existe des individus qui résistent, d’une manière ou d’une autre à l’effacement de leur singularité induite par ces lieux.


Dans ce contexte, le corps et le langage prennent des chemins détournés pour se dire, pour exister malgré tout.
Ce sont ces endroits de résistance du dire qu’il importe à Aphélie de révéler, de mettre en lumière.

 

Pour ce faire, Aphélie entre dans un lieu clos et y initie une investigation qui ressemble fortement aux débuts de l’élaboration d’un documentaire. La différence, cependant, est que contrairement à un documentaire classique
dont la forme est bien souvent fixée avant la réalisation, Aphélie conserve au moment même de la réalisation des captations une pluralité de médias à sa disposition.
Il s’agit de ne privilégier aucun support de captation (vidéo, sons, écrits, photographies...)jusqu’au moment où ce qui se dit va réclamer l’utilisation privilégiée de l’un d’entre eux.

 

Nous espérons, en suivant ce protocole de création, aboutir à un objet d’études poétique, au sens où nous cherchons à restituer ces résistances dans le seul état de leur apparition première.

 

- Les pures coïncidences d'Aphélie Compagnie -

 

investigation en EHPAD (Établissement d'Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes).

création les 6, 7 et 8 décembre 2017 au Théâtre Le Ring, Toulouse. 

mise en scène  Charlotte Piarulli

interprétation  Pierre-Benoît Duchez, Laurie Montamat et Charlotte Piarulli

régie  Mathilde Pachot

création vidéo et son  Robin Piarulli

 

investigations sur l'île de Lampedusa 

Création 2018